Ail et miel : Avantages, utilisations, recettes et effets secondaires prouvés

Ail et miel : Avantages, utilisations, recettes et effets secondaires prouvés
L’ail et le miel ont de nombreux bienfaits prouvés pour la santé. Vous pouvez profiter de leurs propriétés bénéfiques en les utilisant seuls ou ensemble. Ils peuvent être pris comme compléments médicinaux, ou ajoutés aux recettes sous leur forme naturelle.

Certaines formes de miel et d’ail peuvent être plus bénéfiques que d’autres.

Poursuivez votre lecture pour en savoir plus sur les bienfaits de l’ail et du miel pour la santé, les formes les plus efficaces à utiliser, les recettes pour les deux et les effets secondaires potentiels.

Propriétés de l’ail et du miel

L’ail et le miel ont été utilisés dans la médecine traditionnelle partout dans le monde. L’allicine est le principal ingrédient santé de l’ail. Il contient de l’oxygène, du soufre et d’autres produits chimiques qui confèrent à l’ail des propriétés antibactériennes et de lutte contre les maladies.

Un examen médical bilan note que hacher ou écraser des gousses d’ail fraîches libère plus d’allicine que d’utiliser les gousses entières. Cependant, l’ail haché ou écrasé peut perdre rapidement son taux d’allicine. Pour un bénéfice maximal, vous voudrez utiliser de l’ail frais le plus tôt possible.

Le miel est naturellement riche en antioxydants appelés flavonoïdes et polyphénols. Ces produits chimiques aident à combattre l’inflammation (rougeurs et gonflements) dans le corps. Cela peut aider à équilibrer le système immunitaire et à prévenir certaines maladies. Le miel a aussi antibactérien, antiviralet antifongique propriétés.

Les bienfaits de l’ail et du miel pour la santé

La recherche médicale a étudié les bienfaits pour la santé de l’ail et du miel, seuls ou en combinaison. Une partie de la recherche est basée sur des revendications faites dans les remèdes maison qui ont été utilisés pendant des centaines d’années.

Dans la médecine traditionnelle éthiopienne, un type de miel local est utilisé pour traiter les problèmes respiratoires, les infections cutanées et même la diarrhée.

L’ail est traditionnellement utilisé pour traiter les rhumes et la toux. On rapporte également qu’il stimule le système immunitaire et aide à soulager les symptômes de l’asthme. La médecine traditionnelle arabe a recommandé l’ail pour aider à traiter les maladies cardiaques, l’hypertension artérielle, l’arthrite, les maux de dents, la constipation et les infections.

Antibactérien

Un laboratoire étude a découvert que l’ail et une sorte de miel appelé miel de tazma étaient capables d’empêcher certains types de bactéries de se développer.

L’étude a testé chaque aliment séparément et en mélange. Les chercheurs ont découvert que l’ail et le miel étaient tous deux capables de tuer la bactérie lorsqu’ils étaient testés seuls. Une combinaison d’ail et de miel a fonctionné encore mieux.

La combinaison d’ail et de miel a ralenti ou arrêté la croissance des bactéries qui causent des maladies et des infections, y compris la pneumonie et une sorte d’intoxication alimentaire. Il s’agit notamment de Streptococcus pneumonia, Staphylococcus aureus et Salmonella.

Une autre étude en laboratoire a montré qu’une combinaison de jus d’ail et de miel était même capable d’arrêter les types d’infections bactériennes qui ne peuvent être traitées par des antibiotiques.

D’autres recherches sont nécessaires pour déterminer si le miel et l’ail ont le même effet contre les infections bactériennes dans le corps humain.

Antiviraux

Certains types de miel ont également de puissantes propriétés antivirales. Cela peut aider à traiter ou à prévenir les rhumes, les grippes et d’autres maladies causées par des virus.

Une étude en laboratoire a révélé que le miel de Manuka était capable d’arrêter la croissance du virus de la grippe. Les chercheurs ont conclu que le miel, en particulier le miel de Manuka, fonctionne presque aussi bien que les médicaments antiviraux contre ce virus.

Santé du cœur

Plusieurs études cliniques et de laboratoire ont examiné les nombreux bienfaits de l’ail pour la santé cardiaque. La Clinique Mayo note que les antioxydants contenus dans le miel peuvent aussi vous aider à vous protéger contre les maladies cardiaques.

D’après un rapport médical bilanL’ail aide à réduire le risque de maladies cardiaques et d’accidents vasculaires cérébraux :

  • l’abaissement de l’hypertension artérielle
  • l’abaissement de l’hypercholestérolémie
  • prévenir une trop grande coagulation (fluidification du sang)
  • prévenir le durcissement ou la raideur des vaisseaux sanguins

Un autre bilan a découvert que les molécules de soufre contenues dans l’ail peuvent également aider à protéger les muscles cardiaques contre les dommages et à rendre les vaisseaux sanguins plus élastiques. Cela aide à prévenir les maladies cardiaques, les caillots sanguins et les accidents vasculaires cérébraux.

Un type de cholestérol appelé LDL est la principale cause du durcissement des vaisseaux sanguins. Cela peut entraîner des maladies cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux.

Recherche chez le rat a montré que l’ail aidait à abaisser le taux de cholestérol LDL nocif. Les rats ont reçu de la poudre d’ail ou de l’extrait d’ail cru. D’autres recherches sont nécessaires pour déterminer si les gens auraient les mêmes effets bénéfiques sur la réduction du cholestérol.

Mémoire et santé cérébrale

L’ail et le miel sont riches en composés antioxydants. Ces produits chimiques sains aident à équilibrer votre système immunitaire et à prévenir les maladies. Ils peuvent aussi protéger votre cerveau des maladies courantes comme la démence et la maladie d’Alzheimer.

D’autres recherches sont nécessaires sur la façon dont l’ail peut prévenir ou ralentir ces maladies liées à l’âge.

Des études ont montré que les extraits d’ail vieillis contiennent une grande quantité d’un antioxydant appelé acide kyolique. Ce puissant antioxydant peut aider à protéger le cerveau des dommages causés par le vieillissement et les maladies. Cela peut aider à améliorer la mémoire, la concentration et la concentration chez certaines personnes.

Comment utiliser l’ail et le miel

Vous pouvez profiter des nombreux bienfaits de l’ail et du miel pour la santé en cuisinant avec eux ou en les prenant comme suppléments nutritionnels.

L’ail fraîchement écrasé ou haché est le plus bénéfique pour la santé. La poudre d’ail et l’extrait d’ail vieilli sont également riches en composés sains. L’huile d’ail a moins de propriétés bénéfiques pour la santé, mais peut quand même être utilisée pour ajouter de la saveur à la cuisson.

Les suppléments d’ail contiennent habituellement de la poudre d’ail. Il n’y a pas de posologie recommandée pour l’ail frais ou les suppléments d’ail. Certains essais cliniques études montrent que vous pouvez obtenir des bienfaits pour la santé avec une dose quotidienne de 150 à 2400 milligrammes de poudre d’ail.

Le miel brut et pur peut être utilisé comme remède naturel contre la toux, le rhume et le mal de gorge. La Clinique Mayo recommande l’utilisation de miel d’agrumes, de miel d’eucalyptus et de miel de labiatae pour la toux. Prenez une cuillerée de miel au besoin ou ajoutez du miel aux tisanes pour soulager les symptômes du rhume et de la grippe.

Le miel peut également être utilisé sur la peau pour aider à soulager les éruptions allergiques, les poussées d’acné et autres irritations cutanées. Il peut également être utilisé pour aider à guérir les blessures, les brûlures et les égratignures de la peau. Nettoyer la peau et appliquer une petite quantité de miel de qualité médicale directement sur la zone.

Recettes à base d’ail et de miel

Une combinaison de miel et d’ail peut rehausser la saveur et les bienfaits pour la santé de nombreuses recettes quotidiennes.

Vinaigrette à salade

Vous pouvez préparer votre propre vinaigrette en mélangeant de l’huile d’olive, du vinaigre balsamique et des herbes séchées. Ajoutez de l’ail fraîchement haché et du miel pur pour aider à équilibrer l’acidité et ajouter plus de nutriments.

Mélanger tous les ingrédients dans un pot propre et bien agiter.

Ail fermenté au miel

L’ail fermenté au miel est une sorte d’ail “mariné”. Il peut être conservé jusqu’à un mois à température ambiante.

Placer les gousses d’ail entières pelées dans un bocal propre et stérile. Vous pouvez stériliser un bocal en verre et son couvercle en le faisant bouillir dans l’eau. Verser le miel sur l’ail et mélanger. S’assurer que l’ail est complètement recouvert de miel. Scellez le pot et laissez-le reposer sur un comptoir pendant trois jours.

Ouvrir le bocal pour évacuer les gaz et remuer l’ail et le miel. Si vous voyez de petites bulles dans le miel, cela signifie que l’ail a commencé à fermenter. Refermer et laisser reposer pendant au moins une semaine avant de l’utiliser.

Marinade au miel et à l’ail

La marinade au miel et à l’ail peut être utilisée pour aromatiser le poulet, le poisson et les légumes. Mélanger l’ail fraîchement haché (ou la poudre d’ail), le miel, la sauce soja faible en sodium et l’huile d’olive. Vous pouvez également ajouter d’autres herbes fraîches ou séchées si vous le souhaitez.

Mélanger le poulet ou le poisson dans la marinade au miel et à l’ail et laisser reposer au réfrigérateur pendant au moins une heure. Vous pouvez également mariner et congeler de la volaille et du poisson pour un repas rapide fait maison lorsque vous êtes trop occupé pour préparer la nourriture.

Effets secondaires possibles de l’ail et du miel

Les composés nutritionnels et de santé contenus dans l’ail et le miel peuvent causer des effets secondaires ou des réactions chez certaines personnes. Parlez à votre médecin avant de prendre des suppléments d’ail ou de miel.

Interactions avec l’ail

L’ail peut causer des réactions allergiques chez certaines personnes. La prise de suppléments d’ail ou la consommation d’ail en plus grandes doses peut diluer votre sang et augmenter le risque de saignement. Pour cette raison, l’ail peut causer une interaction négative avec les médicaments qui amincissent le sang. Il s’agit notamment de :

  • salicylate (Aspirine)
  • warfarine (Coumadin)
  • clopidogrel (Plavix)

L’ail peut également interférer avec un médicament antiviral appelé saquinavir qui est utilisé pour traiter le VIH.

Interactions du miel

La consommation de miel peut augmenter la glycémie chez les personnes atteintes de diabète. Consultez un médecin ou un diététiste avant d’ajouter du miel à votre régime alimentaire.

Le miel n’est pas connu pour interagir avec d’autres médicaments, mais il peut causer des réactions allergiques chez certaines personnes. Si vous êtes allergique au pollen d’abeille, demandez à votre médecin si le miel est sans danger pour vous. Le miel peut également contenir d’autres types de pollen qui peuvent déclencher des réactions comme :

  • respiration sifflante
  • toussant
  • enflure du visage ou de la gorge
  • vertige
  • nausée
  • vomissement
  • faille
  • évanouissement
  • sudation
  • réactions cutanées
  • rythme cardiaque irrégulier

Avertissement

Les bébés de moins d’un an ne devraient pas recevoir de miel – pas même un goût de miel. Le miel peut causer une maladie rare mais grave de l’estomac appelée botulisme infantile. Ceci est causé par des spores bactériennes qui peuvent se trouver dans le miel.

Demandez à votre pharmacien du miel de qualité médicale. Ce miel est stérilisé et peut être utilisé sans danger sur la peau ou comme complément alimentaire pour les adultes.

L’ail et le miel ont été utilisés en médecine traditionnelle pour leurs nombreux bienfaits pour la santé. Des recherches médicales récentes ont prouvé certaines des propriétés de ces aliments pour la santé.

D’autres recherches sont nécessaires pour déterminer les doses et les bienfaits exacts de l’ail et du miel. Cependant, vous pouvez bénéficier des propriétés nutritionnelles et médicinales de l’ail et du miel en les utilisant dans votre cuisine quotidienne.

Demandez à votre médecin ou à votre diététiste si la prise de suppléments d’ail ou de miel vous convient.

Retour haut de page