Quels thés peuvent être utilisés pour soulager la constipation ?

Beaucoup de gens aiment les tisanes pour leurs propriétés apaisantes et relaxantes. Certaines tisanes peuvent aider à soulager la constipation. Certains ingrédients, dont les herbes cascara et senna, ont des propriétés laxatives naturelles. Les tisanes peuvent cependant être puissantes. Vous devez limiter la quantité de tisane que vous buvez et la fréquence à laquelle vous la consommez.

La constipation se caractérise par des selles peu fréquentes ou des difficultés à aller à la selle. Il peut s’agir d’un état inconfortable. Elle peut également vous donner une sensation de ballonnement. La clinique Mayo décrit la constipation comme le fait d’avoir moins de trois selles par semaine. Les selles n’étant pas régulières, elles ont tendance à être sèches et dures. Cela les rend plus difficiles à évacuer.

Quels thés peuvent être utilisés pour soulager la constipation ?

Pourquoi utilise-t-on le thé pour traiter la constipation ?

La consommation régulière de liquides tels que l’eau et le thé est l’un des meilleurs moyens de prévenir la constipation ou de la traiter lorsque des symptômes se manifestent. Plus vous êtes hydraté, mieux vos intestins sont lubrifiés et plus il reste de l’humidité dans vos selles.

Certaines herbes contenues dans les thés peuvent vous aider à combler vos besoins quotidiens en liquide. Le cascara, par exemple, est utilisé comme laxatif depuis des siècles. On le trouve dans certaines tisanes et sous forme de complément.

Le séné est une autre herbe que beaucoup de gens utilisent comme laxatif. Comme le cascara, il est présent dans les tisanes et peut être pris en complément. Cette herbe interfère avec la réabsorption de l’eau par votre côlon, de sorte que davantage d’humidité reste dans vos selles.

Vous ne devez utiliser les tisanes, comme celles qui contiennent du séné ou de la cascara, que pour soulager la constipation à court terme.

Facteurs de risque à prendre en compte

Seuls les adultes devraient consommer des thés contenant des herbes aux propriétés laxatives. Si votre enfant est constipé, envisagez de faire de l’exercice, de boire davantage et d’ajouter des aliments riches en fibres à son alimentation. Certains laxatifs en vente libre ont également des doses conçues pour les enfants.

Si vous êtes généralement en bonne santé, vous pouvez sans doute essayer un produit commercial, comme une tisane, pour traiter un épisode de constipation. Faites attention à ne pas utiliser de tisanes dont les ingrédients ont une consonance inhabituelle et dont les promesses semblent trop belles pour être vraies.

La Food and Drug Administration américaine ne réglemente pas les thés destinés à soulager la constipation. Par conséquent, vous ne pouvez pas être entièrement sûr des ingrédients contenus dans le thé. Il vous est impossible de savoir si des tests fiables ont été effectués sur la sécurité et l’efficacité du produit.

Si vous êtes enceinte, vous devez éviter certains produits à base de plantes en raison des risques potentiels qu’ils comportent. Par exemple, les thés au séné peuvent augmenter le risque de diarrhée et de déshydratation si vous êtes enceinte. Consultez votre médecin avant d’essayer un produit à base de plantes ou en vente libre.

Quels sont les thés utilisés pour traiter la constipation ?

Les tisanes peuvent être faites à partir d’un mélange d’herbes ou d’une combinaison d’herbes et de feuilles de thé. Vous devez toujours vérifier les ingrédients sur l’étiquette afin de savoir ce que vous buvez.

Ces thés sont les plus couramment utilisés pour soulager la constipation :

  • Le thé au séné agit comme un laxatif stimulant, qui agit en stimulant les intestins à évacuer les selles. Le thé au séné a tendance à avoir un goût amer, c’est pourquoi vous pouvez ajouter du miel ou un autre arôme pour le rendre plus appétissant.
  • Certaines personnes utilisent la tisane de pissenlit pour soulager la rétention d’eau, mais elle peut aussi agir comme un laxatif doux.
  • Le thé au cascara peut avoir un fort effet laxatif. Il ne faut pas en prendre plus que ce qui est recommandé.
  • Le cascara est disponible en capsules laxatives ainsi qu’en thé.
  • Le thé à la menthe poivrée peut aider à traiter et à prévenir les cas de constipation. La menthe poivrée est censée être bonne pour la santé digestive.
  • Le thé vert semble également avoir des effets positifs sur la santé digestive. Il a été utilisé pour aider à traiter les nausées, la diarrhée et la constipation.
  • Le thé noir chaud ou glacé peut avoir un effet laxatif suffisamment doux pour aider à prévenir la constipation, mais vous pouvez en consommer quotidiennement sans risque pour la santé à long terme.
  • L’ajout de miel ou de mélasse à votre thé peut renforcer ses propriétés laxatives.

Quelle quantité de thé devriez-vous boire ?

De nombreux thés commercialisés pour leurs effets laxatifs sont accompagnés d’instructions suggérant d’en consommer une tasse juste avant le coucher. Veillez à lire l’étiquette et à suivre les instructions attentivement. Les tisanes, y compris celles qui aident à traiter la constipation, sont vendues dans les épiceries, les magasins de produits diététiques et sur Internet.

Pour la plupart des tisanes laxatives, le mode d’emploi recommande de n’en consommer qu’une tasse par jour. Toutefois, si votre constipation persiste pendant plus de quelques jours, vous aurez peut-être besoin d’un laxatif plus puissant. Vous devez consulter votre médecin si votre constipation dure une semaine ou plus.

Quels sont les effets secondaires ?

Les thés vendus spécifiquement comme traitements contre la constipation sont destinés à un usage à court terme seulement. L’utilisation à long terme de ces produits peut présenter des risques. Par exemple, vos intestins peuvent devenir dépendants de ces produits, et vous pourriez éventuellement avoir plus de mal à aller à la selle sans eux. La constipation peut également être le symptôme d’une maladie plus grave.

Consultez votre médecin si vous souffrez de constipation liée à un problème de santé chronique. Votre médecin peut vous recommander certains laxatifs que vous pouvez prendre plus régulièrement. Vous devez prendre les laxatifs de tout type aussi rarement que possible.

Il est important d’examiner les effets secondaires potentiels à long terme de tout produit à base de plantes que vous prenez régulièrement. Par exemple, le National Institute of Diabetes and Digestive and Kidney Diseases a signalé que l’utilisation à long terme de cascara et de séné peut causer des dommages au foie.

Les tisanes peuvent également interagir avec les médicaments que vous prenez actuellement. Si vous prenez un médicament sur ordonnance, assurez-vous de consulter votre médecin ou votre pharmacien avant d’utiliser une tisane laxative.

Quelles sont les perspectives ?

Si votre constipation est due à un régime alimentaire pauvre en fibres ou à une consommation insuffisante de liquides, une tasse de thé laxatif peut suffire pour aider votre organisme à revenir à la normale. Mais la constipation peut avoir de nombreuses causes différentes. Si un problème médical sous-jacent est à l’origine de votre constipation, vous devrez peut-être chercher un traitement plus énergique.

Vous devriez aider ces thés et autres traitements à faire leur travail en étant plus actif physiquement et en suivant un régime alimentaire riche en fibres.

Comment prévenir la constipation à l’avenir

Prévenir la constipation est le meilleur moyen de s’assurer qu’elle ne nuit pas à votre qualité de vie. Si vous souffrez d’un problème médical qui provoque la constipation, les options de prévention pourraient ne pas vous convenir. Si vous êtes en bonne santé générale, certains choix de mode de vie peuvent vous aider à rester régulier.
Régime alimentaire

Un régime alimentaire riche en fibres peut aider à prévenir la constipation. Les aliments riches en fibres comprennent les légumes verts à feuilles, les fruits, tels que les baies, et les céréales complètes. Ces aliments sont parfois appelés “fourrage grossier”. Essayez de remplir au moins la moitié de votre assiette avec des fruits et des légumes à chaque repas. Tout au long de la journée, essayez de vous assurer qu’au moins la moitié des produits céréaliers que vous consommez sont des céréales complètes. Ces aliments contiennent des ingrédients qui sont bénéfiques pour votre système digestif et favorisent votre santé générale.

Il est également essentiel de rester bien hydraté pour une bonne santé digestive. Tous les systèmes de votre corps ont besoin d’eau pour fonctionner correctement.
Faites de l’exercice

Vous devez également essayer de faire de l’exercice pendant au moins 150 minutes par semaine. Vous pouvez répartir cet objectif en cinq séances hebdomadaires de 30 minutes chacune. De nombreux types d’activités physiques peuvent aider à prévenir la constipation, notamment

  • la marche
  • jogging
  • nager
  • aérobic

Faire plus d’exercice contribue également à une bonne santé cardiaque, et peut aussi vous aider à vous sentir en meilleure santé et plus énergique.

Retour haut de page