Comment l’exercice peut aider

L’inflammation qui provoque le déclenchement du doigt peut entraîner de la douleur, de la sensibilité et une mobilité limitée.

D’autres symptômes comprennent :

  • chaleur, raideur ou douleur persistante à la base du pouce ou du doigt affecté
  • une bosse ou une bosse à la base de votre doigt
  • un bruit ou une sensation de cliquetis, d’éclatement ou de claquement lorsque vous bougez votre doigt
  • incapacité de redresser votre doigt après l’avoir plié

Ces symptômes peuvent toucher plus d’un doigt à la fois et sur les deux mains. Les symptômes peuvent aussi être plus prononcés ou perceptibles le matin, lorsque vous prenez un objet ou lorsque vous redressez votre doigt.

Faire des exercices et des étirements ciblés peut vous aider à soulager vos symptômes et à augmenter votre souplesse. Il est important que vous fassiez les exercices régulièrement afin d’obtenir les meilleurs résultats.

Par où commencer ?

Ce sont des exercices simples qui peuvent être faits n’importe où. Les seules choses dont vous aurez besoin sont une bande élastique et une variété de petits objets. Les objets peuvent inclure des pièces de monnaie, des bouchons de bouteilles et des stylos.

Essayez de passer au moins 10 à 15 minutes par jour à faire ces exercices. Vous pouvez augmenter le temps que vous passez à faire les exercices à mesure que vous gagnez en force. Vous pouvez également augmenter le nombre de répétitions et de sets.

Ce n’est pas grave si vous ne pouvez pas faire tous les mouvements pour les exercices ! Vous ne devriez faire que ce que vous pouvez. Si vous avez mal aux doigts pour une raison quelconque, vous pouvez faire une pause complète pendant quelques jours ou jusqu’à ce que vous vous sentiez mieux.

1. Étirement de l’extenseur des doigts

  1. Posez votre main à plat sur une table ou une surface solide.
  2. Utilisez votre autre main pour tenir le doigt affecté.
  3. Soulevez lentement le doigt vers le haut et gardez le reste de vos doigts à plat.
  4. Soulevez et étirez le doigt aussi haut que possible sans le tendre.
  5. Maintenez-le ici pendant quelques secondes et relâchez-le.
  6. Vous pouvez faire cet étirement sur tous vos doigts et votre pouce.
  7. Faire 1 série de 5 répétitions.
  8. Répéter 3 fois dans la journée.

3. Enlèvement de doigt 2

  1. Éloignez le doigt affecté aussi loin que possible de votre doigt normal le plus proche afin qu’il forme une position en V.
  2. Utilisez votre index et votre pouce de l’autre main pour presser ces deux doigts contre les autres doigts.
  3. Appuyez ensuite sur les deux doigts pour les rapprocher l’un de l’autre.
  4. Faire 1 série de 5 répétitions.
  5. Répéter 3 fois dans la journée.

4. Écartement des doigts

  1. Commencez par pincer le bout de vos doigts et de vos pouces.
  2. Mettez une bande élastique autour de vos doigts.
  3. Éloignez vos doigts de votre pouce pour que l’anneau se resserre.
  4. Étendez les doigts et le pouce et rapprochez-vous l’un de l’autre 10 fois.
  5. Vous devriez pouvoir sentir la légère tension de l’élastique pendant que vous faites cela.
  6. Puis pliez les doigts et le pouce vers la paume de votre main.
  7. Accrochez l’élastique au milieu.
  8. Utilisez votre main opposée pour tirer l’extrémité de la bande afin de créer une légère tension.
  9. Maintenez la tension pendant que vous redressez et pliez vos doigts 10 fois.

10. Répéter au moins 3 fois dans la journée.

5. Presses à palmes

  1. Prenez un petit objet et mettez-le dans votre paume.
  2. Serrez fermement pendant quelques secondes.
  3. Ensuite, relâchez en ouvrant les doigts à fond.
  4. Répéter plusieurs fois.
  5. Faites-le au moins deux autres fois dans la journée en utilisant des objets différents.

6. Capteurs d’objets

  1. Placez un grand assortiment de petits objets tels que des pièces de monnaie, des boutons et des pinces à épiler sur une table.
  2. Prenez un objet à la fois en le saisissant avec votre doigt et votre pouce affectés.
  3. Déplacez l’objet du côté opposé de la table.
  4. Répétez l’opération avec chaque objet.
  5. Continuez pendant 5 minutes et faites-le deux fois par jour.

7. Poignée en papier ou en essuie-tout

  1. Placez une feuille de papier ou une petite serviette dans la paume de votre main.
  2. Utilisez vos doigts pour serrer et froisser le papier ou l’essuie-tout jusqu’à l’obtention d’une boule aussi petite que possible.
  3. Appliquez une pression sur votre poing pendant que vous serrez et maintenez cette position pendant quelques secondes.
  4. Ensuite, redressez lentement vos doigts et relâchez le papier ou l’essuie-tout.
  5. Répéter 10 fois.
  6. Faites cet exercice deux fois par jour.

8. exercice du ” O

  1. Apportez votre doigt affecté à votre pouce pour former un “O”.
  2. Maintenez cette position pendant 5 secondes.
  3. Redressez ensuite votre doigt et ramenez-le en position “O”.
  4. Répéter 10 fois au moins deux fois par jour.

9. Ouvre-doigts et ouvre-mains

  1. Commencez par masser légèrement la zone située à la base du doigt affecté.
  2. Ensuite, faites un poing en rapprochant tous vos doigts.
  3. Ouvrez et fermez votre poing pendant 30 secondes.
  4. Redressez ensuite le doigt affecté et ramenez-le vers le bas pour toucher votre paume.
  5. Continuez ce mouvement pendant 30 secondes.
  6. Alternez entre ces deux exercices pendant 2 minutes.
  7. Faites cet exercice 3 fois par jour.

10. Tendon glissant

  1. Écartez vos doigts aussi largement que possible.
  2. Pliez les doigts de façon à ce que le bout de vos doigts touche le haut de votre paume.
  3. Redressez vos doigts et passez-les bien au large.
  4. Puis pliez les doigts pour toucher le milieu de votre paume.
  5. Ouvrez grand les doigts.
  6. Apportez maintenant le bout de vos doigts pour toucher le bas de votre paume.
  7. Puis amenez votre pouce pour toucher le bout de chaque doigt.
  8. Apportez votre pouce pour toucher différents endroits sur votre paume.
  9. Faire 3 séries deux fois par jour.

11. Étirements de doigts

  1. Écartez vos doigts aussi largement que possible et maintenez-les en place pendant quelques secondes.
  2. Serrez ensuite vos doigts l’un contre l’autre.
  3. Maintenant, pliez tous vos doigts vers l’arrière pendant quelques secondes, puis vers l’avant.
  4. Placez votre pouce droit et tirez doucement le pouce en arrière pendant quelques secondes.
  5. Répétez chaque étirement plusieurs fois.
  6. Faites ces étirements au moins deux fois par jour.

N’oubliez pas l’automassage !

Il est également recommandé de pratiquer l’automassage pour aider à traiter le doigt déclencheur. Cela peut être fait pendant quelques minutes à la fois tout au long de la journée.

Il est particulièrement bénéfique pour vous de masser le doigt affecté avant et après ces exercices. Le massage aidera à augmenter la circulation, la flexibilité et l’amplitude des mouvements.

Pour faire ça :

  1. Vous pouvez masser ou frotter d’un léger mouvement circulaire.
  2. Appliquer une pression ferme mais douce.
  3. Vous pouvez masser l’articulation et toute la zone affectée par le doigt de la gâchette ou vous concentrer sur des points spécifiques.
  4. Vous pouvez appuyer sur chaque point et le maintenir enfoncé pendant environ 30 secondes.

Vous voudrez peut-être vous masser la main, le poignet et l’avant-bras, car toutes ces zones sont reliées entre elles. Vous pouvez choisir la méthode qui vous convient le mieux et qui donne les meilleurs résultats.

Quand consulter votre médecin

Vous devriez commencer à constater des améliorations au bout de quelques semaines à six mois d’exercice régulier. Si vous avez fait les exercices régulièrement et que vous n’avez pas constaté d’amélioration, ou si vos symptômes commencent à s’aggraver ou sont graves, vous devriez consulter votre médecin. Ces exercices ne fonctionnent pas avec tous les patients et le traitement médical et même la chirurgie est souvent nécessaire.