La morue est un poisson à chair blanche et floconneuse, à la saveur douce.

C’est plein de protéines, de vitamines B et de minéraux.

Cependant, contrairement à de nombreux autres types de fruits de mer, la morue n’est pas souvent présentée comme un aliment sain, de sorte que vous vous demandez peut-être si c’est bon pour vous.

Cet article vous dit tout ce que vous devez savoir sur la morue, y compris son contenu nutritionnel et ses bienfaits pour la santé.

Is Cod Healthy

Qu’est-ce que la morue ?

La morue est un poisson populaire et largement pêché en raison de sa chair blanche et floconneuse et de son goût doux.

Plusieurs espèces de poissons du genre Gadus sont considérées comme de la morue, y compris les variétés de morue de l’Atlantique, du Pacifique et du Groenland (1, 2).

Toutefois, le terme “morue” est également utilisé dans les magasins pour une variété d’autres espèces de poissons qui ne font pas partie de ce genre.

Pour cette raison, il peut être difficile de connaître le type exact de poisson que vous obtenez lorsque vous achetez de la morue – à moins que l’étiquette ne comporte une identification claire.

Bien qu’il existe plusieurs types différents de morue, ce nom est également utilisé pour certains poissons qui peuvent ou non être directement liés à la morue. En général, la morue a une chair blanche et molle qui en fait un aliment populaire pour les fruits de mer.

Teneur en éléments nutritifs

La morue contient plusieurs nutriments importants dont votre corps a besoin.

L’information nutritionnelle ci-dessous se rapporte à la morue de l’Atlantique et du Pacifique. N’oubliez pas que la teneur exacte en éléments nutritifs du poisson étiqueté “morue” peut varier, car certaines espèces peuvent être entièrement différentes.

Teneur élevée en protéines maigres

La morue est riche en protéines, mais faible en calories, en gras et en glucides.

Une portion de 3 onces (85 grammes) de morue de l’Atlantique cuite ne contient que 90 calories et environ 1 gramme de gras. Cependant, il est emballé avec 19 grammes de protéines (3).

De même, une même portion de morue du Pacifique cuite fournit environ 85 calories, moins d’un gramme de gras et 20 grammes de protéines (3).

Une bonne source de vitamines B

Les vitamines B ont de nombreuses fonctions essentielles dans votre corps, y compris la métabolisation des nutriments et la libération de l’énergie des aliments (4).

La morue de l’Atlantique et la morue du Pacifique sont de bonnes sources de plusieurs vitamines B.

Une portion de 3 onces (85 grammes) de morue cuite fournit plus de 30 % de l’apport quotidien de référence (AQR) en vitamine B12 pour les adultes (3, 5).

En plus d’autres fonctions vitales, la vitamine B12 aide à former les globules rouges et l’ADN (5).

De plus, ces poissons sont de bonnes sources de vitamine B6 et de niacine – deux substances nécessaires à des centaines de réactions chimiques importantes dans votre corps (3, 6, 7).

Riche en phosphore et en sélénium

En plus de sa teneur en vitamines, la morue fournit plusieurs minéraux importants, dont le phosphore et le sélénium.

Le phosphore est un composant essentiel des os et des dents. Elle joue également un rôle dans le bon fonctionnement de certaines vitamines B (8).

Pendant ce temps, le sélénium aide à fabriquer et à protéger votre ADN (9).

La morue contient environ 20 % ou plus de l’AQR du phosphore dans une portion de 3 onces (85 grammes) (3, 10).

Ce poisson est aussi une source particulièrement bonne de sélénium, avec une portion de 3 onces (85 grammes) qui représente souvent 40 % ou plus de l’AQR pour les adultes (3, 10).

Ainsi, la morue répond en grande partie à vos besoins en minéraux.

La morue fournit généralement une source maigre de protéines, plusieurs vitamines B et de nombreux minéraux importants pour votre corps.

Avantages potentiels pour la santé

Il y a plusieurs avantages potentiels à ajouter la morue à votre alimentation.

Peut favoriser la santé cardiovasculaire et un poids santé

La consommation de poisson est associée à une variété d’avantages pour la santé, y compris un risque moindre de maladie cardiaque et un soutien aux fonctions cérébrales (11, 12, 13).

Toutefois, il est important de noter que la morue et les autres poissons maigres sont moins riches en acides gras oméga-3 que les poissons gras comme le saumon (3).

Ces graisses sont présumées responsables de nombreux bienfaits pour la santé.

Néanmoins, la morue est riche en nutriments, ce qui signifie qu’elle contient de nombreux nutriments bénéfiques en relativement peu de calories. Ainsi, les poissons maigres comme la morue peuvent encore favoriser une bonne santé et peuvent même être sans risque pour le poids (14, 15).

Comme nous l’avons mentionné précédemment, la morue est également une bonne source de protéines de haute qualité (3, 16).

Faible teneur en mercure

L’un des problèmes de santé potentiels associés à la consommation de poisson est l’exposition au mercure.

Les sources d’eau peuvent être contaminées par le mercure, un métal lourd toxique qui s’accumule dans le poisson. Lorsque les humains mangent ces poissons, le mercure peut entraîner des problèmes de santé (17).

Dans les cas graves, l’empoisonnement au mercure chez l’homme peut entraîner des lésions cérébrales, ce qui peut être particulièrement préoccupant chez les femmes qui allaitent ou les femmes enceintes en raison des dommages potentiels pour l’enfant en développement (18).

Dans le poisson, les concentrations les plus élevées de mercure se retrouvent souvent chez les espèces dont la durée de vie est plus longue et qui se trouvent relativement haut dans la chaîne alimentaire.

Les poissons les plus riches en mercure sont le requin, l’espadon, le maquereau royal, le tile, l’hoplostète orange et le marlin. Les poissons communs comme le thon, le flétan et le bar contiennent également du mercure (19).

La morue contient moins de mercure que ces poissons, ce qui en fait un meilleur choix pour ceux qui cherchent à éviter les toxines (19).

Huile de foie de morue

Certains sous-produits de la morue sont utilisés dans les suppléments alimentaires. La plus populaire d’entre elles est l’huile de foie de morue.

L’huile de foie de morue est une excellente source de vitamine D et contient plus d’acides gras oméga-3 que les filets de morue (3).

La consommation de poisson est associée à une meilleure santé et à une réduction du risque de maladie. Bien que la morue ne contienne pas les mêmes quantités d’acides gras oméga-3 que les poissons gras, elle contient relativement peu de mercure et peut constituer un élément nutritif d’une alimentation saine.

Inconvénients potentiels

Bien que la morue puisse faire partie d’un régime alimentaire nutritif, elle peut aussi présenter certains inconvénients.

Bien que ces précautions valent la peine d’être prises en considération, elles ne devraient pas nécessairement vous décourager de manger de la morue.

Plus faible teneur en oméga-3 que le poisson gras

La morue ne possède pas les mêmes niveaux élevés d’acides gras oméga-3 que les poissons gras.

Ces acides gras importants peuvent être responsables de certains des bienfaits du poisson pour la santé (20).

Pour cette raison, il peut être préférable de consommer régulièrement des poissons gras en plus des poissons maigres comme la morue.

Parasites

Comme pour beaucoup d’autres poissons, la morue peut abriter des parasites si elle est consommée crue sans avoir été congelée auparavant (21).

Les parasites présents dans les aliments peuvent causer des maladies d’origine alimentaire et des symptômes désagréables comme la diarrhée, des douleurs abdominales et musculaires (22).

Cependant, la consommation de morue entièrement cuite ou congelée élimine ce problème.

Surpêche

La morue de l’Atlantique a connu un déclin spectaculaire de sa population en raison de la surpêche. La consommation de ce type de cabillaud peut accroître la demande de nouvelles activités de pêche (23, 24).

La morue est maintenant considérée comme une espèce vulnérable, ce qui signifie qu’elle est susceptible de devenir une espèce en voie de disparition si les circonstances qui menacent sa survie ne s’améliorent pas (25).

Bien que la consommation de morue soulève plusieurs préoccupations en matière de santé et d’environnement, celles-ci n’indiquent pas que la morue devrait être évitée complètement. Une morue durable et bien préparée peut faire partie de votre alimentation de façon sécuritaire et nutritive.

Comment le préparer

La morue peut être préparée de plusieurs façons, y compris la cuisson au four, le grillage, le grillage et la cuisson à la poêle.

Bien qu’il soit important de bien cuire la morue, surtout si elle n’a jamais été congelée auparavant, une cuisson excessive peut la dessécher et la rendre difficile.

Il est souvent recommandé de cuire la morue à la chaleur humide pour éviter qu’elle ne sèche. Pour ce faire, enveloppez le poisson dans du papier d’aluminium avant la cuisson.

Le temps de cuisson varie selon la méthode, mais la morue est cuite de façon appropriée lorsque la chair devient opaque et s’écaille facilement après avoir été grattée doucement avec une fourchette.

Une grande variété d’assaisonnements – dont le citron, l’huile d’olive, le poivre, le sel et l’ail – peuvent rehausser le goût de la morue.

La morue peut être préparée de nombreuses façons et sa chair douce absorbe facilement les épices. Pour s’assurer qu’elle ne sèche pas, envelopper la morue dans du papier d’aluminium pendant la cuisson.

La morue est un poisson à la fois nutritif et savoureux, riche en protéines maigres, en vitamines et en minéraux.

Bien qu’elle soit moins riche en oméga-3 que les poissons gras, la morue peut quand même faire partie d’une alimentation saine.

La morue contient moins de mercure que certains fruits de mer, y compris le poisson populaire comme le thon, et peut être préparée de multiples façons.

Si vous voulez ajouter quelque chose de nouveau à votre assiette, la morue est facile à préparer à la maison.