Qu’est-ce que
La fièvre Q est-elle ?

La fièvre Q, aussi appelée fièvre d’interrogation, est une infection bactérienne causée par la bactérie Coxiella burnetii. Les bactéries se trouvent le plus souvent chez les bovins, les moutons et les chèvres partout dans le monde. Les humains contractent généralement la fièvre Q lorsqu’ils respirent de la poussière contaminée par des animaux infectés. Les agriculteurs, les vétérinaires et les personnes qui travaillent avec ces animaux en laboratoire sont les plus à risque d’être infectés. Les plus grandes quantités de bactéries se trouvent dans les “produits de naissance” (placenta, liquide amniotique) des animaux infectés.

La maladie peut causer des symptômes bénins semblables à ceux de la grippe. Cependant, de nombreuses personnes n’ont aucun symptôme. Les formes légères de la maladie peuvent disparaître en quelques semaines sans aucun traitement.

Dans de rares cas, une forme plus grave de maladie se développe si l’infection est chronique, ce qui signifie qu’elle persiste pendant six mois (et certains rapports de cas indiquent qu’elle peut durer plus de six mois). Une forme plus grave peut également se développer si l’infection est récurrente, ce qui signifie qu’elle réapparaît. Les personnes ayant des problèmes de valvules cardiaques ou un système immunitaire affaibli sont les plus à risque de développer ce type de fièvre Q. La fièvre Q chronique est très grave parce qu’elle peut endommager les organes vitaux d’une personne, y compris le :

  • cardiaque
  • foie
  • encéphalique
  • poumons

Les formes plus graves ou chroniques de la fièvre Q peuvent être traitées avec des antibiotiques. Les personnes à risque de fièvre Q peuvent prévenir la maladie en désinfectant les zones contaminées et en se lavant soigneusement les mains.

Qu’est-ce que
Les symptômes de la fièvre Q ?

Les symptômes de la fièvre Q n’apparaissent généralement que deux à trois semaines après l’exposition à la bactérie. Cependant, il est possible que vous ayez l’infection et que vous ne présentiez aucun symptôme. Si les symptômes apparaissent, ils sont généralement légers.

Les symptômes peuvent varier considérablement d’une personne à l’autre. Les symptômes courants d’une légère fièvre Q peuvent inclure :

  • une forte fièvre
  • frissons ou sueurs
  • une toux
  • douleur à la poitrine pendant la respiration
  • un mal de tête
  • selles couleur argile
  • diarrhée
  • nausée
  • douleur abdominale
  • jaunisse
  • douleur musculaire
  • essoufflement

Une éruption cutanée est aussi un symptôme, mais ce n’est pas courant.

Qu’est-ce que
Causes Q Fièvre Q ?

La fièvre Q est causée par une infection bactérienne par une bactérie appelée Coxiella burnetii. Les bactéries se trouvent généralement chez les bovins, les moutons et les chèvres. Les animaux transmettent les bactéries à l’intérieur :

  • urine
  • excréments
  • lait
  • liquides provenant de l’accouchement

Ces substances peuvent sécher à l’intérieur d’une basse-cour où la poussière contaminée peut flotter dans l’air. Les humains ont la fièvre Q lorsqu’ils respirent l’air contaminé.

Dans de rares cas, la consommation de lait non pasteurisé peut causer une infection. La bactérie ne peut pas se transmettre directement d’un humain à l’autre. La fréquence exacte de la fièvre Q n’est pas connue parce que la plupart des cas ne sont pas signalés.

Qui
Est à risque de fièvre Q ?

Puisque la bactérie infecte habituellement les bovins, les moutons et les chèvres, les personnes les plus à risque d’infection comprennent :

  • fermiers
  • vétérinaires
  • les personnes qui travaillent autour des moutons
  • les personnes qui travaillent dans l’industrie laitière
  • les personnes qui travaillent dans une usine de transformation de la viande
  • les personnes qui travaillent dans des laboratoires de recherche avec du bétail
  • les personnes qui travaillent dans des laboratoires de recherche avec C. burnetii
  • les personnes qui vivent à proximité d’une ferme

Comment
La fièvre Q est-elle diagnostiquée ?

Il est difficile pour un médecin de diagnostiquer la fièvre Q uniquement à partir des symptômes.

Votre médecin peut soupçonner que vous avez la fièvre Q si vous travaillez ou vivez dans un environnement qui vous expose à un risque élevé d’exposition et si vous présentez des symptômes semblables à ceux de la grippe ou des complications graves de la fièvre Q. Votre médecin pourrait vous poser des questions au sujet de votre emploi ou si vous avez récemment été exposé à des animaux de basse-cour ou de ferme.

La fièvre Q est diagnostiquée à l’aide d’un test sanguin aux anticorps. Selon le Centres de contrôle des maladies (CDC)un test de détection des anticorps est souvent négatif au cours des sept à dix premiers jours de maladie. Votre médecin devrait faire preuve de jugement pour décider s’il convient ou non de commencer le traitement en se fondant uniquement sur des soupçons.

Si votre médecin soupçonne que vous souffrez d’une infection chronique, il peut vous faire passer une radiographie pulmonaire et d’autres tests pour examiner vos poumons et un test appelé échocardiogramme pour examiner vos valves cardiaques.

Qu’est-ce que
Les complications de la fièvre Q ?

Parfois, la fièvre Q peut persister ou réapparaître. Cela peut entraîner des complications plus graves si l’infection affecte votre :

  • cardiaque
  • foie
  • poumons
  • encéphalique

Vous courez un risque élevé de développer une fièvre Q chronique si vous :

  • vous souffrez déjà d’une maladie valvulaire cardiaque
  • présentent des anomalies des vaisseaux sanguins
  • ont un système immunitaire affaibli
  • vous êtes enceinte

Selon le CDCla fièvre Q chronique survient chez moins de 5 % des patients infectés. La complication la plus courante et la plus grave de la fièvre Q est une affection cardiaque appelée endocardite bactérienne. L’endocardite est l’inflammation de la paroi interne des cavités et des valves cardiaques, appelée endocardite. Cela peut causer des dommages à vos valvules cardiaques et peut être fatal s’il n’est pas traité.

D’autres complications graves sont moins fréquentes. Ils incluent :

  • pneumonie ou autres problèmes pulmonaires
  • problèmes de grossesse, tels que fausse couche, insuffisance pondérale à la naissance, naissance prématurée et mortinaissance
  • l’hépatite, qui est une inflammation du foie
  • la méningite, qui est une inflammation de la membrane autour du cerveau ou de la moelle épinière

Comment
La fièvre Q est-elle traitée ?

Le traitement dépend de la gravité des symptômes.

Infection légère

Les formes plus légères de la fièvre Q disparaissent généralement en quelques semaines sans aucun traitement.

Infection plus grave

Votre médecin vous prescrira un antibiotique. La doxycycline est l’antibiotique de choix pour tous les adultes et les enfants atteints de fièvre Q sévère. Vous devriez commencer à le prendre immédiatement si vous soupçonnez que la fièvre Q est la cause de votre maladie, avant même que les résultats de laboratoire soient disponibles.

La durée standard du traitement est de deux à trois semaines. Les symptômes, y compris la fièvre, devraient disparaître dans les 72 heures. L’absence de réponse à la doxycycline peut suggérer que la maladie n’est pas la fièvre Q.

Infection chronique

Les antibiotiques sont généralement administrés pendant 18 mois si vous avez une fièvre Q chronique.

Qu’est-ce que
Est-ce que l’après traitement ?

Les antibiotiques sont habituellement très efficaces et les décès causés par la maladie sont très rares. Les personnes atteintes d’endocardite, cependant, ont besoin d’un diagnostic précoce et d’antibiotiques pendant au moins 18 mois pour obtenir un résultat positif.

Comment
Peut-on prévenir la fièvre Q ?

Un vaccin a été un succès en Australie pour les personnes qui travaillent dans des environnements à haut risque, mais il n’est pas disponible actuellement aux États-Unis.

Si vous présentez un risque élevé de fièvre Q et que vous n’êtes pas vacciné, vous devriez prendre les mesures préventives suivantes :

  • Bien désinfecter et décontaminer les zones exposées.
  • Débarrassez-vous correctement de tout le matériel de naissance après l’accouchement d’un animal d’élevage.
  • Lavez-vous les mains correctement.
  • Mettre en quarantaine les animaux infectés.
  • Assurez-vous que le lait que vous buvez est pasteurisé.
  • Tester régulièrement les animaux pour détecter les infections.
  • Limiter l’écoulement de l’air des parcs d’engraissement et des installations de détention d’animaux à d’autres endroits.